Suède : un nouveau contrat pour combattre le chômage de longue durée ?

DeathtoStock_Wired10Le gouvernement s’est engagé à diminuer le chômage et il cherche tous les moyens pour y parvenir. Après avoir étudié le chômage des jeunes, il s’interroge sur le chômage de longue durée et envisage la mise en place d’un nouveau contrat de travail qui leur serait réservé. L’objectif est clair : encourager les entreprises à accueillir les chômeurs de longue durée afin de leur permettre de remettre un pied dans le marché du travail, mais en prévoyant un accompagnement personnalisé durable.
L’objectif affiché du gouvernement

Comment devenir le pays de l’UE au taux de chômage le plus bas en 2020 ? Ou comment assurer un travail à 5 millions de personnes en 2020 ? Ce sont les objectifs affichés par le gouvernement qui a commandé un rapport sur un « nouveau modèle » permettant d’y parvenir. Ce rapport nommé ”Matchningsanställningen – nya vägar till jobb” (un emploi adéquat – de nouveaux chemins vers l’emploi) a été remis le 1er mars 2015 au gouvernement.

Son auteur Anders Lago, part du constat que le chômage de longue durée est à un haut niveau historique alors que de nombreuses entreprises peinent à trouver de la main d’œuvre dans certains secteurs. Pourquoi ne pas créer un nouveau modèle d’embauche qui assure au chômeur de longue durée le soutien, la formation et les moyens de trouver un emploi tout en permettant aux entreprises de le former ou de tester ses capacités et son potentiel pendant une longue durée ?

« Nous devons essayer de nouveaux modèles permettant à ceux qui sont au chômage depuis un long moment de retrouver un emploi » explique-t-il.

Ce nouveau modèle s’adresserait à ceux qui sont en phase 3 d’indemnisation (phase de prise en charge par l’agence pour l’emploi mais qui n’a jamais vraiment bien fonctionné), c’est-à-dire ceux qui sont sans emploi depuis au moins 3 ans durant les 7 dernières années et n’ont pas trouvé de travail malgré la prise en charge de formations ou d’accompagnement pendant les deux premières phases que prévoit l’agence pour l’emploi. Ces chômeurs de longue durée sont le plus souvent, peu éduqués, nés dans un pays non européens, avec parfois des handicaps et sont âgés. Ils seraient environ 35 000.

Contenu du rapport

Le rapport propose la mise en place d’un « matchninganställning » (emploi approprié) qui combine le travail et le développement des compétences et inclut un soutien à la fois individuel et professionnel, social et pratique. La personne qui en bénéficie travaille 75% du temps et participe à des mesures de développement des compétences pendant les 15% restant de son temps. Ce dispositif est partagé entre le « matchningsaktör » (acteur de l’emploi adéquat ) qui pourrait être une société de recrutement, une entreprise sociale, une société de formation ou une agence d’intérimaire par exemple, le chômeur et une « kundföretag » (entreprise cliente ). Le chômeur est engagé par le « matchningsaktör » qui assure le paiement de son salaire et les conditions de travail mais il exécute son travail chez le « kundföretag ». Le « matchningsaktör » a la responsabilité de soutenir et de conduire le chômeur, le « kundföretag » le paye pour le travail du chômeur.

Le « matchningsaktör » s’engage donc sur le long terme (24 mois environ) et a la responsabilité de soutenir et d’accompagner le travailleur en louant ses services à l’entreprise où il effectue le travail mais également en fournissant des moyens de développer ses compétences comme des cours d’enrichissement professionnel, un soutien, des conseils pratique à la fois à l’entreprise et au travailleur. Celui-ci est rémunéré et intégré dans une société, ce qui lui redonne ce sentiment de sécurité nécessaire à son développement personnel. De son côté l’entreprise peut tester les capacités du collaborateur.

« Ma proposition peut tout à fait obtenir le soutien du parti des verts/rouges (sociaux-démocrates-Socialdemokraternas (S), parti de gauche-Vänsterpartiets (V) et le parti écologique-Miljöpartiets (MP) ) et d’Alliansen » pense Anders Lago qui a le soutien de la ministre du travail Ylva Johansson.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s