L´agence suédoise de l´environnement du travail

Dans la pratique, l’agence de l’environnement du travail emploie 750 personnes, et dispose d’une inspection régionalisées dans dix sites différents. Cette inspection compte 500 employés parmi lesquels 400 sont des inspecteurs qui effectuent chaque année de l’ordre de 35 000 missions dans les 260 000 sites de travail recensés.

Chaque service régional a accès à une base de données nationale contenant des éléments détaillés sur les accidents de travail et les maladies professionnelles de chaque site. Les mêmes informations sont agrégées par secteur économique, activité, et selon les différents types de machines et d’outils.

45 % des inspections donnent lieu à des demandes écrites d’amélioration de l’environnement du travail. L’employeur dispose d’un délai pour mettre en oeuvre les changements nécessaires. Seulement 450 de ces demandes donnent lieu à des injonctions ou à des interdictions et 20 cas par an donnent lieu à une procédure judiciaire.

L’inspection de l’environnement du travail a vu ses missions évoluer avec le développement de méthodes de surveillance reposant sur ce qu’on appelle la supervision des systèmes, qui consiste à orienter l’inspection sur le contrôle des systèmes internes de contrôle mis en place sur les sites par les employeurs en collaboration avec les comités de sécurité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s