Danemark: la diffusion des offres d´emploi

A partir du 1er juillet 1990, une libéralisation du service public de placement a été effectuée, et le monopole de l’Agence nationale danoise pour l’emploi (AF) a été supprimé, avec pour objectif d’accroître le nombre de voies de recrutement pour les employeurs ainsi que le nombre d’agences et ainsi de faciliter l’accès à l’emploi des demandeurs d’emploi. Le placement privé a donc été autorisé, ce qui a eu pour conséquence que les organisations, les entreprises, les individus, etc. peuvent maintenant exercer des activités de placement sans aucune autorisation ni restriction. Il n’existe pas de régime de police administrative d’entrée sur le marché du placement, à l’exception du secteur de la santé et des transports


Les services des opérateurs privés de placement sont gratuits pour les demandeurs d’emploi, mais payant pour les employeurs. Le recours aux services de l’AF (service public de l’emploi) est 100% gratuit pour les employeurs. Mais depuis la libéralisation du service public le 1er juillet 1990, AF peut demander le paiement pour les prestations particulières fournies aux employeurs. Certaines agences régionales AF peuvent offrir aux entreprises des services supplémentaires : le recrutement de personnel et l’organisation de stages de formation. AF assiste par exemple les entreprises qui sont sur le point d’embaucher un grand nombre de nouveaux salariés ayant des qualifications spéciales. AF peut également proposer l’organisation d’activités de formation pour les salariés d’une entreprise ou offrir son assistance pour le recrutement de personnel. Ces deux activités sont effectuées dans le cadre des prestations rémunérées ce qui signifie que les entreprises doivent payer ces services, en totalité ou en partie.

Il n’existe aucune réglementation applicable à la diffusion des offres et demandes d’emploi.
Pour diffuser les vacances d’emploi, le service public pour l’emploi fait largement appel aussi bien à ses agences locales qui les affichent dans leurs locaux qu’à de petites antennes pour l’emploi tenues par un ou deux agents, qui disposent de panneaux d’affichage, d’un système informatisé permettant la consultation des listes de postes vacants, et de lignes téléphoniques, ainsi que de la radio et télévision locales.

Dans certaines régions, la télévision locale consacre une heure par jour, aux environs de midi, à la diffusion des offres sur le marché local du travail ou ailleurs.

Les quotidiens « JyllandsPosten », « Berlingske Tidende » et « Politiken » sont les journaux diffusés sur l’ensemble du territoire qui proposent le plus grand nombre d’annonces, notamment dans leurs éditions du mercredi et du dimanche. L’édition du week-end du quotidien financier « Børsen » présente également des annonces, principalement dans le domaine du marketing. Ces revues sont particulièrement utiles dans certains secteurs bien précis. Certaines sont publiées par les syndicats, dont notamment « Computerworld » et « Ingeniøren », destinées aux ingénieurs et techniciens, « Civiløknomer » et « DJØF-bladet, » s’adressant plus particulièrement aux économistes et juristes, « Det Dansk Bogmarked », concernant le secteur de l’édition et de l’impression, et enfin « Jobbørs », à l’intention des spécialistes de la gestion, du marketing et de l’économie.
Concernant l’internet, Jobnet est le nouveau site de rcherche d’emploi de l’AF. Lancé en octobre dernier, Jobnet est le site d’emploi danois le plus visité avec plus d’1 million de visiteurs par mois. Il existe plusieurs sites privés.

Depuis 1990, les entreprises peuvent signaler leurs vacances d’emploi à l’AF qui les affichera de manière totalement publique, c’est ce qu’on appelle « les offres d’emploi ouvertes » : ce qui veut dire que l’adresse, le numéro de téléphone et le nom de l’employeur sont indiqués sur l’annonce et que l’AF ne procède à aucune espèce de filtrage des candidatures. Les demandeurs d’emploi peuvent chercher de l’information sur les emplois à pourvoir, au moment et au lieu qui leur conviennent, et ils prennent contact avec les employeurs sur leur propre initiative sans y être envoyés par l’AF.

Pour leur part et d’une manière générale, les opérateurs privés ne diffusent pas le nom et les coordonnées des sociétés dans les offres d’emploi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s